Le pressing peut vous évoquer l’image d’un comptoir derrière lequel vous accueille un employé de réception. Vous y déposez et vous y récupérez vos vêtements. Vous y réglez les formalités administratives, puis vous procédez au paiement. Mais au-delà du comptoir, il existe tout un univers où s’activent des dizaines de professionnels. Votre linge suit un parcours spécifique visant à lui faire bénéficier du meilleur traitement possible. Rien n’est laissé au hasard pour que votre textile vous revienne propre et frais.

Á la Blanchisserie Nelly, dans la commune du Thor au cœur du Vaucluse, on vous explique tout sur l’entretien du linge, une fois dans nos locaux !

Les différentes étapes du processus de nettoyage

Une fois déposé au pressing, votre linge suit un processus qui se décompose en six étapes distinctes. Et ce, qu’il s’agisse de drapscouetteshousses ou chemises.

Réception et tri du linge

Une fois réceptionné, le linge est d’abord trié. Sa couleur, la nature de sa fibre et son degré de saleté conditionnent le tri.

Lavage

Le linge passe ensuite au lave-linge. Les machines à laver professionnelles n’ont rien à avoir avec celles qui sont destinées aux particuliers. Plus grandes et plus puissantes, elles ont également plus d’options. De ce fait, tous les textiles peuvent être traités en profondeur sans risquer d’être détériorés. Très robuste, une machine à laver professionnelle peut facilement endurer des cycles de lavage en continu. De plus, une sélection précise de produits (lessivessolvantsdétergents, etc.) permet d’assurer un nettoyage optimal, tout en garantissant le respect de la peau.

Repassage

Le repassage est une étape cruciale du processus. Le linge est systématiquement repassé pour chasser les plis, qu’il s’agisse de vêtements, de literie ou de linge de maison. Nous effectuons cette tâche avec des fers “traditionnels”, mais également avec des machines spécifiques. A cet étape, votre textile peut passer dans un sèche-linge pour l’essorage.

Pliage

Après avoir laversécher et repasser vos textiles, ils sont soigneusement pliés. Cette tâche peut paraître dérisoire, mais le pliage exige un certain savoir-faire pour que le linge conserve la lisseur acquise lors du repassage.

Conditionnement

Nous disposons le linge propre, repassé et plié dans une gaine en plastique ou une housse que nous refermons hermétiquement. Ainsi, votre linge conserve sa fraîcheur et est protégé des éléments extérieurs jusqu’à ce que vous le récupériez.

pressing nettoyage

Récupération du linge ou livraison au client

Votre linge est maintenant prêt à être récupéré ! Vous pouvez venir le chercher au pressing. Nous vous proposons également de le livrer chez vous. Dans les deux cas, nous favorisons l’usage de sac en toile lavable. Cette alternative est plus écologique et économique que celle des sacs en plastique.

Chaque étape du processus nécessite un savoir-faire spécifique. En effet, l’entretien du textile inclut des connaissances multiples : nature des fibres textiles, composants des produits d’entretien et leur effet sur le linge, origine des matières salissantes, lien entre le textile et les éléments extérieurs, linges délicats, etc. En parallèle, les employés de pressing manipulent des machines spécialisées. On pense souvent aux lave-linges et aux sèche-linges, mais ce ne sont pas les seuls outils employés par les pressings. Les professionnels ont aussi recours aux mannequins de repassage, aux emballeuses, ou encore à une cabine de séchage.

pressing chemise

Un métier aux facettes multiples

Travailler dans un pressing, c’est un peu savoir tout faire. Du nettoyage jusqu’au repassage, en passant par des petits travaux de couture et la connaissance des normes d’hygiène. Le travail en équipe, la gestion de l’entreprise et le contact client forment également un aspect important de notre métier.

Les métiers d’entretien du textile se déclinent en deux filières majeures.

  • La blanchisserie : cette filière se spécialise dans le linge du secteur public, et donc sur les normes d’hygiène. La connaissance et le respect de ces normes sont essentiels pour lutter contre la propagation de maladies.
  • Le pressing : cette filière se consacre au linge des clients particuliers. Elle étend son champ de connaissance sur un éventail de textiles très variés (cuir, fourrure, etc.). Les professionnels peuvent ainsi traiter toute sorte d’articles, pour les laver ou pour leur rendre une seconde jeunesse.

Il est possible de se former au métier de teinturier et blanchisseur dès la fin de la 3è. Le CAP des métiers de l’entretien des textiles permet de se professionnaliser en deux ans. On peut dès lors choisir sa spécialité : blanchisserie ou pressing. Ceux qui le souhaitent peuvent poursuivre leurs études jusqu’au Bac Professionnel.